Return to site

Malaise social et grève inédite à l’IFAC Provence

À l'appel de leurs syndicats, les salariés de l'IFAC Provence, une des plus importantes associations d'éducation populaire notamment en charge des temps d'activités périscolaires, se rassemblent ce matin devant la mairie. En grève, ils dénoncent des conditions de travail "intolérables et inacceptables" et le départ de leur secrétaire général.

Surcharge de travail, intimidations et pressions sur les salariés, refus de promotions, nominations et mutations arbitraires, cloisonnement de salariés, mise à l’écart de représentants du personnel… La liste des reproches adressés à la direction de l’IFAC Provence est longue. Elle tient dans un tract signé par trois organisations syndicales (Snate-UNSA, FO, CFDT) qui appellent à la grève ce jeudi. En amont, elles avaient invité la presse pour présenter la situation. À entendre certains salariés, un climat de terreur règne dans l’association d’éducation populaire qui gère de nombreux centres d’animations ainsi que les temps d’activités péri-scolaires dans une centaine d’écoles marseillaises. “Tous les salariés en font les frais, déplore Monique, déléguée syndicale Force ouvrière. Il y a une réelle maltraitance, ça devient invivable.”

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly