Return to site

À Castelnau-le-Lez, les jeunes « boitent » pour Alain Juppé

Il pourrait être leur grand-père, mais ils préfèrent Alain Juppé à Bruno Le Maire ou Nathalie Kosciusko-Morizet, pas encore cinquantenaires. Malgré son âge avancé, l’ancien premier ministre est activement soutenu par des jeunes héraultais.

Sur la place Mendès France de Castelnau-le-Lez, à quelques mètres de l’hôtel de ville, une seule vitrine diffuse de la lumière. Il est 19h30, des militants s’activent dans la permanence parlementaire de Jean-Pierre Grand. Le sénateur-maire (LR) du cru supporte désormais Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre, après avoir été un anti-sarkozyste de choc sous la houlette de Dominique de Villepin. Les soutiens de l’ancien premier ministre, 71 ans cette année, s’activent autour de Montpellier, y compris parmi les jeunes militants. « Ce n’est pas contradictoire d’être jeune et de soutenir Juppé, affirme Marine, 28 ans, militante depuis 2007. Il a une image de papy, plus rassembleur et plus rassurant que Nicolas Sarkozy. »

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly